Les tenues écossaises de 1914 - 1918



L'évolution de la tenue 

Sur cette page les Flanders Jocks vous présentent un sujet sur l'évolution de la tenue écossaise de 1914 à 1918.

Les troupes écossaises, comme les autres, se sont adaptées à l'évolution du conflit. Il peut paraître bien curieux que ces hommes (des Highlanders: des hautes terres) soient venus se battre en Kilt alors que la Grande Guerre devient la première guerre moderne à travers l'utilisation des gaz, de l'aviation...  Néanmoins, toutes les unités écossaises ont gardé cette coutume. Il est possible d'apercevoir des écossais sans kilt mais cela s'explique par le fait qu'ils viennent des Lowlanders (les basses terres).

 

1914

La tenue de 1914 était encore très attachée aux lointaines traditions des terres d'Ecosse. En août 1914, les troupes écossaises débarquèrent à Boulogne avec leur tenue la plus tradionnelle (détaillée ci-dessous) accompagnée du sporran ("sacoche" de cuir portée au-dessus du kilt).

Le glengarry : Le glengarry est une coiffe traditionnelle écossaise en feutre, ornée d'une Toorie (pompon) sur le dessus. Il possède une cocarde  sur le côté gauche sous l'insigne appelée rosette. Cette rosette (symbole de la royauté en Ecosse) se retrouve sur tous les glengarry excepté sur ceux du régiment Black Watch; le symbole de la royauté y étant déjà representé sur le fond de cet insigne. Le glengarry possède aussi des rubans qui pendent à l'arrière taillés en queue d'hirondelle pour les régiments des Seaforth Highlanders.

Avant 1945, les glengarries ont généralement été portés fortement inclinés, avec le côté droit de la coiffe porté bas, souvent touchant le sourcil; le côté gauche, quant à lui, montrait le cap badge placé plus haut sur la tête vers le soleil.

Les hose tops :  Ce sont de longs bas normalement portés à hauteur du genou ayant la partie supérieure pliée vers le bas afin d'y ajouter un ruban (flash) situé en dessous du genou. Ils sont en laine ou acrylique ou encore fait d'une combinaison des deux. Les hose tops et les flashes sont disponibles dans une variété de couleurs de manière à correspondre à l'histoire du régiment.

Les spats :  guêtres portées sur les chaussures et boutonnées sur la cheville

L'apron kilt : sorte de tablier porté sur l'avant du kilt afin de le protéger. Il apparait qu'il permettait également de cacher les couleurs vives du tartan du kilt. Il sera remplacé par le Cover kilt qui entourait la totalité du pourtour de la tenue.

Le Sporran:  Le sporran, mot gaélique écossais signifiant sacoche, est un élément du costume traditionnel masculin des Highlands, en Écosse. Le sporran pallie l'absence de poches du kilt. Composé de cuir et de crin de cheval, Il est repris dans les tenues militaires de part la tradition, il permet également que le vent ne soulève le kilt. Il arbore  sur la partie de cuir l'insigne du régiment.

grandadsbrother.jpgimg-8157.jpgPhoto d'époque

d'un Lance caporal Seaforth:

avec ceinturon seul.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo ci-contre d'un soldat du 7ième Seaforth

(modèle 1914):

équipé de son brelage(webbing ou "web")

en configuration "Battle Order"

(ordre de bataille), avec cartouchières, porte baïonnette et porte outil, small pack et gamelle dans le dos.

sporran et lee enfield mk3 (fusil)

 

A noter à droite, la cuillère glissée dans le hose tops (fausse chaussette) pour décrotter la terre des chaussures et manger la soupe... Seuls les officiers avaient le droit de porter dans le Hose tops le Skian dubh, poignard traditionnel écossais.

img-8153.jpgimg-8161.jpg

 

 

 

 

A gauche en configuration  "full marching order"

(ordre de marche)

avec small pack (petit sac) sur le côté et large pack (grand sac) dans le dos.

Ici, on voit l'apron kilt (tablier).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A droite: soldat en tenue "hivernale".

L'intendance de l'armée anglaise n'avait rien prévu pour les grands froids hivernaux, les soldats s'accommodaient de deux vestes, d'écharpes, de gants ou de mitaines faitent "maison" ou comme ici de peaux de chèvre ou de mouton taillées en gilet ou manteau.

Ce sont les poux et les parasites qui rapidement nécessiteront des équipements réglementaires comme le jerkin en cuir.

 

 

 

1915

Cagoule PH  : La guerre de des gaz, grande révolution à l'époque a crée une panoplie de types de masque à gaz. En voici un modèle : la cagoule PH. 

La cagoule joue le rôle de filtre lors de l'inspiration. Ensuite une valve située au niveau de la bouche permet l'expiration.

1916

Tam 'O Shanter, bamoral .... : Introduction de la coiffe traditionnelle écossaise dans les années 1915 et 1916

Dans cette photo nous pouvons observer les differents types de coiffure. Nous avons en haut à gauche des Tam 'O shanter et au premier plan des balmoral moderne à droite.

Small Box Respirator (SBR): 

Le casque brodie :  Casque en forme de plat à barbe qui peut être parfois recouvert d'un couvre casque en tissu pour les officiers ou en toile de jute pour l'autres rangs

 

20025-245409765592816-51082232-n.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site